L’assemblée générale des comptes de la LFBB n’est généralement pas des plus animées et festives : on y égrène des chiffres, des résultats, des prévisions. L’exposé n’est pas aisé à comprendre pour ceux qui ne sont pas rompus aux notions comptables.

Le défi lancé par le conseil d’administration au nouveau trésorier de la LFBB pour 2017 était de taille : rapprocher les clubs des questions financières de la Ligue et permettre aux clubs de comprendre les enjeux de celles-ci, pour que la soirée ne se résume pas à un simple lever de cartons verts validant des tableaux comptables complexes.

Damien Maquet, ancien compétiteur de haut niveau et aujourd’hui professionnel de l’audit et du révisorat d’entreprises, pour sa première présentation des comptes, a largement répondu à ces attentes. En présentant des comptes simplifiés, mais également des graphiques simples reprenant l’évolution historique de diverses données telles que les pertes réelles enregistrées depuis 5 années par la LFBB ou le coût par membre de l’administration de la LFBB, le trésorier a permis à chacun de comprendre qu’une augmentation des fonds propres de l’association était indispensable.

C’est ainsi que l’assemblée a approuvé – à une courte majorité - le principe de l’augmentation de la cotisation des membres de la LFBB, inchangée depuis 8 années (récréants : + 2,5 EUR ; jeunes : + 5 EUR ; compétiteurs : +7,50 EUR). Le budget dégagé par cette augmentation permettra à la fois un équilibre budgétaire et l’engagement d’un employé chargé principalement de mettre en place une stratégie d’augmentation des membres de la LFBB, et de développement de projets à cette fin. Le “retour sur investissement” devrait profiter aux clubs à moyen terme. A noter également que l’assemblée a validé le principe d’une affiliation “sans club”, plus onéreuse que l’affiliation “club”.

Cette augmentation de la cotisation constituait un point majeur de la séance du 17 mars dernier.

Le rapport des activités et projets en cours dressé par le Président Gilles Laguesse constituait un second point d’orgue, principalement au moment d’aborder l’évolution du projet de la réforme des classements.

A cet égard, le Président a exposé la situation de blocage total dans laquelle la LFBB se trouvait à l’égard de son homologue Badminton Vlaanderen. Pour résumer, l’on retiendra que Badminton Vlaanderen considère que ses affiliés sont en majorité heureux du système actuel. L’enquête nationale mise en ligne en novembre 2016 et démontrant le contraire ne serait, selon nos homologues néerlandophones, que le fruit de l’expression des membres mécontents et ne justifierait pas une réforme. Badminton Vlaanderen entend pour sa part viser, à moyen terme, la suppression des classements au profit d’un système unique de ranking.

Au terme de son exposé, Gilles Laguesse a sollicité des clubs que ceux-ci se prononcent sur trois questions.

En premier lieu, l’assemblée a confirmé l’insatisfaction de ses affiliés à une majorité écrasante, aucun club ne faisant état d’une quelconque satisfaction à l’égard du système actuel de classements et rankings.

La deuxième question permettait aux clubs de se prononcer sur l’idée de l’abandon des classements au profit d’un simple système de ranking. Là encore, une majorité écrasante s’est opposée à cette idée qui rencontre trop d’obstacles dans la pratique et ne résolverait pas les problèmes rencontrés.

Enfin, retenons que les clubs de la LFBB ont également demandé au conseil d’administration, à nouveau à une écrasante majorité, de réfléchir à la possibilité de concrétiser un système de classements propre aux membres de la LFBB en cas de persistance du blocage constaté.

Les discussions futures risquent d’être tendues. On ose espérer toutefois que face à ce geste fort et la démonstration de la volonté unanime des clubs de la LFBB de réformer le système actuel, Badminton Vlaanderen prendra ses responsabilités. Le conseil d’administration de Badminton Vlaanderen osera-t-il également poser la question directement à l’ensemble de ses clubs et de ses membres ?

Gilles LAGUESSE
Président LFBB

  Procès-verbal