Plan de déconfinement Bad

Ce 12 mai, a été transmis à l'ADEPS un document présentant les spécificités techniques de notre sport. Dès que le CNS élargira les activités sportives accessibles aux sports indoor, mais également validera la pratique du badminton sur base de ce "Plan de déconfinement LFBB", la vie des clubs de badminton passera par 4 grandes étapes (toujours sous réserve de l'évolution de la situation) :

  1. Phases évolutives avec des contraintes répondant aux normes définies par le CNS
    1. Uniquement des entraînements dirigés en présence d'un entraîneur (en référence à la situation du 18 mai)
    2. Nombre restreint de joueurs par terrain et par salle (huis clos)
    3. Contenu d'entraînement qui respecte les conditions sanitaires
  2. Phase "normale" de la pratique du badminton en club LFBB
  3. Phase Interclubs (minimum après 4 semaines de pratique normale du bad)
  4. Phase de reprise des tournois, retour à la normale
À quoi les clubs devront s’attendre ?

Au niveau sanitaire et de l'utilisation des infrastructures sportives, les décisions du CNS dépendent de l’évaluation de la situation et de son évolution. On a pu constater ces dernières semaines que les décisions tombent et influencent les secteurs concernés dans la quinzaine qui suit. Dès lors, afin d’aider les clubs dans l’organisation de cette reprise, voici les éléments qui, sur base de la communication du CNS du 4 mai, relèvent des mesures sanitaires et d’hygiène.

Ces mesures, qui seront certainement adaptées lors du prochain CNS, permettront aux clubs de prendre contact avec leurs gestionnaires d’infrastructure sportive afin d’évaluer la reprise possible de l’activité :

  • DEA, toilettes, éviers et savons sont accessibles durant l’activité ;
  • La désinfection du matériel (piquet et filet) devra être réalisée au montage et au démontage ;
  • Le système de rangement du filet devra permettre la désinfection de celui-ci ;
  • L’accès au terrain se fera sur réservation (gestion du club) ;
  • L’accès à la cafétéria et aux vestiaires reste interdit, suivant les normes du CNS ;
  • Un parcours sanitaire doit être d’application en appliquant d’autres mesures, comme le port du masque pour les pratiquants qui se rendent au terrain et 1m50 de distanciation sanitaire ; 5m de distanciation sanitaire lorsqu'on quitte l’activité. Voici un exemple de l’organisation d’une salle à 7 terrains (à titre d’exemple, ce modèle peut être modifié suivant les prochaines normes)

Circulaires - Déconfinement : Phase 2, secteur sportif

Suite à la présentation de la seconde phase de déconfinement ce 13 mai, visant à permettre une reprise étape par étape de l’activité sportive dans notre pays, deux circulaires ont été rédigées et transmises aux acteurs du secteur par la Ministre des Sports en FWB.

Une nouvelle fois, nous comptons sur le sens des responsabilités de tous les acteurs du sport et d’une gestion de terrain basée sur le bon sens citoyen afin de préserver l’ensemble des efforts, des sacrifices consentis et du travail fourni par l’ensemble de la population depuis le 13 mars afin d’éviter la propagation du virus et d’en soigner les effets.

  FAQ Sport   Circulaire

Nous vous rappelons que :

  • Les principes généraux restent toujours d’application :
    • Les mesures d’hygiènes élémentaires restent impératives ;
    • Rester à domicile demeure la norme ;
    • Seuls les déplacements autorisés (aller au travail quand le télétravail est impossible, aller à la pharmacie, à la poste, faire des courses, mettre l’essence…) peuvent être effectués ;
    • Les contacts sociaux doivent être limités au maximum. Il faut en particulier éviter la mixité d’âge ainsi que le mélange de groupes sociaux qui ne se fréquentaient pas habituellement.
  • Il est de notre devoir, à tous et à toutes, de rester vigilants afin d’éradiquer le Covid-19 et d’empêcher sa propagation.
Cadres de la pratique sportive
Hors cadre organisé

Les promenades et les activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques sont autorisées seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum 2 autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètre en chaque personne.

Cadre organisé

Les entraînements et les cours sportifs organisés de manière régulière, à savoir par un club ou une association sportive, peuvent reprendre à partir du 18 mai, sous certaines conditions :

  • L’activité doit se dérouler à l’air libre et sans contact physique.
  • Ces sessions peuvent éventuellement se dérouler en groupe dont la taille ne peut dépasser les 20 personnes par séance d’entrainement.
  • L’activité de ce groupe doit toujours s’effectuer sous la supervision d’un entraîneur ou d’un superviseur majeur.
  • La règle de distanciation sociale d’1,5 mètre doit être au minimum maintenue.
  • Pour assurer cette pratique sportive, les infrastructures nécessaires sont ouvertes à l’exclusion des vestiaires, douches et cafétérias. Bien évidemment, les toilettes et les distributeurs automatiques peuvent rester en service. L’accessibilité du DEA doit être garantie.
  • Ces activités sont autorisées uniquement le temps nécessaire de les exercer. Après l’exercice de ces activités, le retour à son domicile est obligatoire.

N’hésitez pas à suivre les recommandations du FAQ Sport annexé.

  FAQ Sport
Recommandations supplémentaires
  • Même si les déplacements liés à la pratique sportive sont désormais considérés comme nécessaires, il est toujours recommandé de prendre l’itinéraire le plus direct entre son domicile et le lieu de son activité sportive. Le bon sens préconise de ne pas multiplier les kilomètres et de rester dans les environs proches de son domicile.
  • Il importe également d’être particulièrement prudent et d’éviter de partager du matériel sportif. Chaque pratiquant doit disposer de son propre matériel. Si d’aventure un échange doit survenir (ex : ramassage d’une balle de tennis…), il est recommandé d’utiliser un gant et de procéder à la désinfection dudit matériel.
  • Il est impératif de rappeler aux sportifs confirmés ou non de respecter durant leur pratique sportive une distance sanitaire d’au moins 5 mètres afin de tenir compte des phénomènes de transpiration et de ventilation.
Interdictions
  • Jusqu’à nouvel ordre, les infrastructures sportives indoor restent fermées.
  • Les manifestations à caractère sportif restent interdites au moins jusqu’au 30 juin.
  • Les compétitions sportives professionnelles et amateurs sont également interdites jusqu’au 31 juillet prochain.
Élites sportives

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles autorise que :

  • Les sportifs disposant du statut de sportif de haut niveau soient accueillis dans certains centres sportifs de la Fédération Wallonie-Bruxelles du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 ;
  • Les sportifs disposant du statut d’Espoir Sportif International uniquement sur demande de leur fédération soient accueillis dans certains centres sportifs de la Fédération Wallonie-Bruxelles du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 

L’accès est strictement limité à des sessions d’entraînement avec un nombre limité de pratiquants et dans le respect impérieux des consignes d’hygiène préconisées par le CNS.

Les modalités d’entraînement strictes et le protocole sanitaire sont établis dans la circulaire "Coronavirus - 18.05.2020".

  Circulaire SHN ESI

Sous réserve de l’évolution de l’épidémie, le Groupe d’Experts chargé du déconfinement - GEES - va travailler de manière plus spécifique sur une approche globale de la reprise du mouvement sportif. Ces dispositions qui concerneront notamment les stages seront précisés pour le début de phase 3 qui ne débutera pas avant le 8 juin.

N’hésitez pas à prendre régulièrement toutes les informations utiles sur le site www.info-coronavirus.be

Assurance

Ethias s’adapte aux mesures prises dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et vous couvre désormais également sans le cadre de votre pratique sportive individuelle !

Désireux de soutenir au mieux nos activités et permettre, autant que possible, aux sportifs de s’entraîner, Ethias a décidé d’étendre la couverture d’assurance de la police d’assurance sportive de la ligue à la pratique individuelle* de ses membres et ce, tant que la reprise normale de nos activités sera rendue impossible suite aux mesures imposées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Par pratique individuelle, il y a lieu d’entendre : toute forme d’entraînement mise en place par la fédération ou validée par celle-ci permettant à ses membres de pratiquer leur discipline ou de se maintenir en condition pour la pratique de celle-ci et ce, dans le respect des mesures de confinement/déconfinement imposées par le gouvernement.

Précisons que ces activités individuelles de maintien en condition (jogging, vélo, musculation à domicile, ...) sont couvertes par cette extension pour autant qu'il s’agisse bien d’un entraînement mis en place par la fédération/club et non d'une activité que le membre aurait de toute façon pratiquée en tant que "loisir".

Mesures de déconfinement au 18/05/2020 :
  • Permission de pratiquer les activités physiques extérieures (non encadrées par un club) avec un maximum de 2 personnes (toujours les mêmes) autres que celles qui vivent sous un même toit.
  • Reprise autorisée des entraînements réguliers et des cours sportifs en extérieur, en présence d’un maximum de 20 participants, organisés sous l’égide d’un club sportif et encadrés par un entraîneur.
  • Respect des mesures de sécurité et de distanciations sociales, condition sine qua non pour pouvoir recommencer l’activité (une distance de 5 mètres (voire 10 mètres) est recommandée étant donné que le sportif expectore beaucoup plus et que le port du masque n’est pas possible dans de nombreux cas).
  • Ne pas agir par précipitations tant que les mesures annoncées n’ont pas été précisées en détail.
  • Les vestiaires et cafétérias doivent rester fermés ; l’échange de matériel est proscrit.
  • Les activités indoor restent interdites.
  • Les manifestations à caractère sportif (et culturel, touristique et récréatif) sont interdites jusqu’au 30 juin.
  • Les compétitions restent interdites jusqu'au 31 juillet.
  • Le sort réservé aux stages d’été devrait être communiqué lors de la prochaine étape de déconfinement, envisagée pour le 8 juin 2020.

Pour rappel, seuls les entraînements réguliers et leçons en extérieur sont autorisés à partir du 18 mai, sous de strictes conditions. Il n’est pas question de les confondre avec des rencontres/compétitions sportives ou à caractère récréatif.

Sur le plan de l’assurance, conformément aux conditions générales, le non-respect des normes de sécurité pourrait, selon les circonstances, exposer l’assuré à un refus de couverture, en particulier s’il a pris l’initiative d’organiser une manifestation dont il sait qu’elle ne pourra pas se dérouler en respectant la règle élémentaire de distanciation sociale imposée par les autorités fédérales.

Pratiquement, en cas de sinistre survenu à un membre de la LFBB dans le cadre de sa pratique individuelle, il suffira d’introduire une déclaration d’accident selon la procédure habituelle en précisant que l’accident a eu lieu dans le cadre de la pratique individuelle de ce membre. À charge de ce dernier de prouver qu’il suivait bien un programme d’entraînement mis en place par le club.

Déconfinement général

L’activité physique en extérieur sera permise avec deux personnes maximum, en plus de celles qui vivent sous le même toit, à condition de toujours respecter les distances de sécurité. Il sera également permis de pratiquer d’autres activités sportives à l’air libre et sans contact. Si ces activités nécessitent une infrastructure, il n’en demeure pas moins que l’accès aux vestiaires et aux douches communes ainsi qu’aux cafétérias reste interdit.

Les compétitions sportives sont interdites jusqu'au 31 juillet.

Les entraînements sportifs réguliers et les leçons en extérieur et en club pourront reprendre à condition qu’ils se pratiquent en respectant les distances de sécurité et en présence d’un entraîneur. Les groupes ne peuvent pas dépasser les 20 personnes et les clubs sportifs ne peuvent rouvrir qu’à condition que toutes les mesures soient prises pour assurer la sécurité des personnes.

Sous réserve de l’évolution de l’épidémie, une troisième phase est envisagée à partir du 8 juin. Elle sera confirmée par le Conseil National de Sécurité au terme de la phase 2.

En principe, voici ce qui est prévu dans le cadre de la prochaine phase du déconfinement :

Plusieurs points devront être examinés :

  • Les modalités de réouverture éventuelle et progressive des restaurants ; et puis des cafés, des bars. Ceci devra se faire, en tout état de cause, sous conditions strictes.
  • Les différentes activités estivales comme les voyages à l’étranger, les camps des mouvements de jeunesse (une décision devrait être prise d’ici la fin mai), les stages, les attractions touristiques mais aussi les événements en plein air de plus petite envergure.

La seule certitude, c’est que les événements de masse de type "festivals" ne seront pas autorisés avant le 31 août.

Consignes à respecter pour assurer la sécurité de toutes et tous !
  Affiche

N’hésitez pas à consulter le site de l’AISF.
Vous y retrouverez toutes les newsletters ainsi que la FAQ Coronavirus .

4 millions pour soutenir le mouvement sportif organisé

À l‘initiative de la Ministre des Sports Valérie Glatigny, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de soutenir les fédérations reconnues et leurs clubs affiliés affectés par la crise sanitaire.

Les mesures prises par le Conseil National de Sécurité afin de limiter la propagation du coronavirus ont entraîné l’interruption des activités des clubs sportifs et des fédérations sportives à une période cruciale. La tenue des stages, tournois et autres activités permettant aux clubs et aux fédérations de multiplier les rentrées financières est remise en question. Ces différentes activités ont d’ores et déjà été annulées, ou pourraient l’être, causant pour de nombreux acteurs un manque de trésorerie croissant.

EDIT (25/05/2020) : Pour soutenir les opérateurs actifs reconnus dans le secteur du sport par la FWB dont la viabilité financière est menacée du fait de l’application des mesures sanitaires de confinement, 4 millions d’euros ont été mobilisés.

Cette viabilité financière de l’opérateur sera évaluée en tenant compte des risques de manque et/ou d’absence de trésorerie suite à l’annulation d’organisations et de manifestations sportives entre le 13 mars et le 14 juin 2020.

Synthèse :
  • Montant mobilisé pour le sport en FWB : 4 millions d’euros
  • Bénéficiaires éligibles : les fédérations sportives reconnues et leurs clubs sportifs affiliés (depuis le 13/03/2019)
  • Période de référence pour la prise en compte des difficultés financières : du 13/03 au 14/06
  • Nature des dépenses admissibles :
    • Les dépenses dues par le bénéficiaire et imputables à des manifestations et événements sportifs annulés pour la période entre le 13 mars et le 14 juin 2020
    • Les dépenses relatives à la gestion quotidienne plafonnée à 3/12ème
  • Timing :

25/05-14/06

Période d'accompagnement pour la constituion du dossier et le rassemblement des pièces nécessaires

15/06-19/06

Période de dépôt de votre dossier via la plateforme en ligne SUBside.

15/06-10/07

Période de traitement (par l'Adeps).

Dès le 22/07

Période d'information (montant alloué, versement de la première tranche de 60%, 3 mois pour la clôture du dossier et le paiement du solde (40%) du subside).

Plus d'informations :

L'Administration générale des Sports, l'AISF et les fédérations sportives veillent à offrir un service d'accompagnement le plus efficace aux clubs dans cet exercice.