Cette expression trouve encore tout son sens dans l'épilogue de l'année scolaire qui vient de s’écouler de nos 6 athlètes seniors LFBB.

Frédéric Gaspard, Responsable CFES et Référent projet de vie LFBB, raconte :
"J'ai dû également combiner le sport et les études supérieures, mais à cette époque-là, je m’entraînais moins que Maxime, par exemple. J'étais déjà satisfait de moi, mais je ne vous cache pas que le fait de voir comment certains parviennent à gérer sur les deux tableaux me rend assez admiratif."

Parmi cette génération Seniors LFBB, nos deux chefs de file sur le plan sportif donnent une image exemplaire d'une belle combinaison sport/étude:

"A moins d'un mois d'intervalle, Lianne Tan reçoit son diplôme de bachelière en sciences dentaires en première session et enchaîne par une prestigieuse finale aux jeux européens à Baku. Elle a également beaucoup voyagé avec plus de 20 tournois et plusieurs interclubs en France sur la saison."
"En une année, Maxime Moreels a enchaîné 23 tournois internationaux et quelques compétitions interclubs en Allemagne. Début septembre, il a reçu son diplôme avec une cote finale de 79%. Ceci n'est que la partie émergée de l’iceberg. J’ai pu le constater à plusieurs reprises pendant l’année lorsque, en arrivant à la salle de Grâce-Hollogne, le mardi un peu avant 8 heures du matin, je voyais Maxime terminer sa session de badminton pour pouvoir se rendre ensuite à son stage scolaire".

Beaucoup de sacrifices sont nécessaires pour réussir dans cette double carrière, et nos sportifs l'ont compris.

A la LFBB, nous ne cachons pas la satisfaction que nous avons de pouvoir compter 6 athlètes seniors qui s'en sortent également au niveau scolaire. Car cela reste très important pour notre fédération.
Voici, une fois n'est pas coutume, non pas leur palmarès sportif, mais bien scolaire.

Pour cette année scolaire 2014-2015 :

  • Lianne Tan : diplôme de bachelier en sciences dentaires. Elle enchaîne sur le master qui lui permettra d’exercer comme dentiste ;
  • Maxime Moreels : fin de ses études en comptabilité avec une distinction. L’étalement de ses 3 années d’étude en 5 ans lui permet de sortir de son parcours scolaire à la 110ème place mondiale ;
  • Nathan Vervaeke : diplôme en kinésithérapie. Nathan boucle les 4 ans de kinésithérapie en 5 ans après avoir séparé sa première année en deux ;
  • Florent Kersters : réussite de sa première année Master en Science de la motricité, orientation didactique ;
  • Simon Eeckhoudt : entrée en première Master en Biochimie et Biologie moléculaire et cellulaire ;
  • Marie Demy : réussite de sa première année de bachelier en Droit.

Un beau tir groupé, qui confirme encore une fois que le sport de haut niveau est compatible avec les études.

On en profite pour vous communiquer l’existence au sein de l’Adeps du service "projet de vie" qui est relayée dans chaque fédération via son propre référent.
Ce service consiste à aider les sportifs reconnus à ne plus devoir choisir entre leur projet sportif et leur projet d'études/de formation/d'emploi.
Il s’intéresse autant aux personnes dans le secondaire que dans le supérieur, mais également sur le marché du travail. Il propose des solutions d'aide en direct aux sportifs sous contrat, mais également aux autres sportifs reconnus par le biais d’un statut via les fédérations.

Deux grands objectifs :

  • A long terme : une insertion professionnelle plus facile.
  • A court terme : un meilleur équilibre d'où meilleures performances sportives.

La LFBB en profite pour remercier le service "projet de vie" pour son aide et sa présence aux côtés de nos sportifs depuis plusieurs années déjà.

Catégories: projet de vie, cfes, seniors, lfbb