Bad-Oupeye se hisse en finale

C'était une ambiance assez incroyable ce samedi à la salle du CERIA. Avec d'une part le golden game (ndlr : un seul set de mixte, pour rappel) entre l'armada louvaniste de W&L et les locaux de Bad 79 et de l'autre côté de la salle, les Liégeois de Bad-Oupeye qui redoutaient un scénario catastrophe : après avoir mené la rencontre 4-2 avant les mixtes, l'équipe montante de DZ99 mettait en effet les bouchées doubles pour tenter de revenir à ex aequo.

L'inattendu doublé de Bad79

Le club anderlechtois a renouvellé son sacre national, après son premier titre obtenu en 2017

Bad 79 en avait secrètement rêvé, il l’a fait. Après avoir bataillé jusqu’au dernier match en demi-finales, les Anderlechtois ont remporté ce week-end la finale des interclubs de nationale 1 face aux Louvanistes de W&L et reconduisent leur titre de champion de Belgique.

"Ce fut un grand moment", lance le capitaine de l’équipe, Raphaël van Wel. "Ce titre est d’autant plus beau qu’il n’était pas du tout attendu."